Conservatoire national des arts et métiers

Je recherche une formation

Le Cnam le plus proche
Poitou Charentes Limousin Bordeaux Perigueux Agen Dax Mont-de-marsan Anglet Pau
Être contacté
Tous les champs sont obligatoires
Etre rappelé sous 48h ouvrées
Votre demande concerne :
Projet de formation
Financement de formation
Validation des acquis
Autre
Précisez votre demande:
Vous souhaitez recevoir notre newsletter ?

La certification informatique et Internet C2i

Présentation du C2I

La rapide évolution des technologies de l’information et de la communication a engendré au cours de ces dernières années une progression notable des applications disponibles dans la vie courante et dans la vie professionnelle. Toute personne est aujourd’hui concernée par l’usage désormais banalisé d’outils informatiques.

L’enseignement supérieur participe largement à l’effort engagé par les pouvoirs publics pour favoriser la maîtrise de ces nouveaux outils de production, de transformation et de diffusion de l’information par l’ensemble de la société.

Dans ce nouveau contexte, les finalités relatives aux technologies de l’information et de la communication sont doubles ; il s’agit :

- de permettre aux étudiants de maîtriser les compétences qui sont désormais indispensables à la poursuite d’études supérieures et d’être capables de faire évoluer ces compétences en fonction des développements technologiques,
- de pouvoir établir qu’ils maîtrisent des compétences qui les aideront à s’insérer dans le monde des activités professionnelles à la fin de leur cursus.

Dans le but de développer, de renforcer et de valider la maîtrise des technologies de l’information et de la communication par les étudiants en formation dans les établissements d’enseignement supérieur, a donc été institué un Certificat informatique et internet (C2i)®.

Le niveau 1 du C2I est applicable à tous les étudiants et les stagiaires de formation continue.

Lire le Bulletin Officiel

 

Le référentiel national du C2i® niveau 1 comprend 20 compétences réparties dans 5 domaines.

Domaine D1 : Travailler dans un environnement numérique évolutif
Tout au long de sa vie, l’usager travaille dans un environnement numérique. La virtualisation des ressources, les risques inhérents au numérique et les enjeux de l’interopérabilité rendent cet environnement complexe. Cela signifie qu’il doit adapter son comportement aux spécificités des environnements multiples auxquels il est confronté en tenant compte des impératifs d’échange et de pérennité, ainsi que des risques associés à sa situation.

Compétence D1.1 Organiser un espace de travail complexe
Compétence D1.2 Sécuriser son espace de travail local et distant
Compétence D1.3 Tenir compte des enjeux de l’interopérabilité
Compétence D1.4 Pérenniser ses données

Domaine D2 : Être responsable à l’ère du numérique
L’usager évolue dans un environnement numérique toujours plus prégnant, plus imprévisible, qu’il met à profit pour exposer non seulement des éléments de sa vie privée, mais aussi des éléments publics en lien avec son projet professionnel. Dans ce contexte, le droit positif (ensemble des règles juridiques en vigueur) et des principes éthiques régulent l’échange d’informations et l’appropriation de ressources numériques. Cela signifie notamment que l’usager préserve son identité numérique, prend en compte les règles et les risques liés au partage d’informations et adopte une attitude responsable. Pour cela, il connaît les réglementations et les règles de bon usage du numérique afin d’éviter les infractions ou les maladresses, et de faire valoir ses droits.

Compétence D2.1 Maîtriser son identité numérique privée, institutionnelle et professionnelle
Compétence D2.2 Veiller à la protection de la vie privée et des données à caractère personnel
Compétence D2.3 Être responsable face aux réglementations concernant l’utilisation de ressources numériques
Compétence D2.4 Adopter les règles en vigueur et se conformer au bon usage du numérique

Domaine D3 : Produire, traiter, exploiter et diffuser des documents numériques
L’usager est amené à produire, traiter, exploiter et diffuser des documents numériques qui combinent des données de natures différentes, avec un objectif de productivité, de « réutilisabilité » et d’accessibilité. Cela signifie qu’il doit concevoir ses documents en ayant recours à l’automatisation et les adapter en fonction de leur finalité. Les compétences qu’il mobilise peuvent s’exercer en local ou en ligne. Il les met en œuvre en utilisant des logiciels de production de documents d’usage courant (texte, diaporama, classeur, document en ligne).

Compétence D3.1 Structurer et mettre en forme un document
Compétence D3.2 Insérer des informations générées automatiquement
Compétence D3.3 Réaliser un document composite
Compétence D3.4 Exploiter des données dans des feuilles de calcul
Compétence D3.5 Préparer ou adapter un document pour le diffuser

Domaine D4 : Organiser la recherche d’informations à l’ère du numérique
Dans le monde numérique, l’usager est confronté à une masse d’informations pléthoriques et peu vérifiées, étant produites et diffusées par tous. Les informations accessibles ne sont pas toujours stables dans le temps, certaines se présentant même comme des flux d’information diffusée en continu.
Dans ce contexte, l’usager met en place une démarche de recherche adaptée et évalue avec discernement la qualité des informations qu’il trouve. Il exploite les informations et ressources pour documenter ses propres productions en les référençant conformément aux usages et compte tenu de leur potentielle instabilité. Il met en place une veille au moyen d’outils d’agrégation de flux, et organise ses références de façon à pouvoir y accéder en situation nomade.

Compétence D4.1 Rechercher de l’information avec une démarche adaptée
Compétence D4.2 Évaluer les résultats d’une recherche
Compétence D4.3 Récupérer et référencer une ressource numérique en ligne
Compétence D4.4 Organiser une veille informationnelle

Domaine D5 : Travailler en réseau, communiquer et collaborer
Lorsqu’on mène un projet ou une activité dans un cadre personnel ou professionnel, les échanges entre les acteurs se déroulent souvent sous forme numérique. Utiliser à bon escient les outils de communication et de travail collaboratif permet d’améliorer l’efficacité du travail mené à plusieurs. Dans ce contexte, l’usager utilise avec discernement et efficacité les outils de communication numériques individuels ou de groupe pour échanger de l’information et travailler à plusieurs. Dans le cadre d’une collaboration à distance, il contribue à la production synchrone ou asynchrone de documents communs en gardant la trace des modifications et des versions successives de ces documents.

Compétence D5.1 Communiquer avec un ou plusieurs interlocuteurs
Compétence D5.2 Participer à l’activité en ligne d’un groupe
Compétence D5.3 Élaborer une production dans un contexte collaboratif

Modalités de certification

Chaque domaine doit être validé
La validation comprend une partie compétences (évaluations pratiques) et une partie connaissances (QCM)
En cas d’échec à la certification, une attestation est délivrée pour les domaines de compétences validés, le candidat conserve le bénéfice des domaines validés pour une prochaine certification.

La partie compétences :

La validation des compétences repose sur un dossier numérique de compétences constitué par le candidat, devant apporter les éléments de preuve des savoirs acquis, des compétences maitrisées exigés dans le  référentiel C2I.

La partie connaissances (QCM) :

Le contrôle de connaissances concerne l’ensemble des domaines du référentiel et se déroule sous forme de QCM en une seule fois (un QCM tous domaines confondus).

Le QCM comprend :
- au moins 12 questions par domaine
- une durée de 9 minutes pour 12 questions

Un score obtenu pour un domaine est la moyenne en pourcentage des scores obtenus à toutes les questions relatives à ce domaine (seuil de validation 50%).

 

Un apprentissage en autonomie avec de l'accompagnement

Le C2I prévoit la mise à disposition de ressources pédagogiques relatives à l'ensemble des domaines. Le démarrage dans les apprentissages doit s'effectuer après avoir réalisé un test de positionnement. Celui-ci permet d'orienter ses apprentissages en fonction de ses forces et faiblesses dans chacun des domaines.

Au-delà de ce travail en autonomie, des séances en présentiel sont organisées par un intervenant qui reprend les points essentiels à connaître domaine par domaine et qui est à l'écoute des besoins des élèves.

Les évaluations des compétences s'effectuent au fur et à mesure de la progression pédagogique dans le cadre de ces séances sous la forme d'examens surveillés.

L'évalution des connaissances (QCM) s'effectue lors de la dernière séance.

Coût de l'inscription au certificat

65€

Le C2I déployé dans une organisation

Pour tout déploiement du C2I sur-mesure dans une entreprise ou une structure, merci de prendre contact à l'adresse suivante : infos@cnam-aquitaine.fr

 

 

 

Cnam Aquitaine
16 cours de la Marne Bordeaux Aquitaine 33800